Catégories
Artisans

Comment estimer son appartement ?

Comment estimer son appartement ?

L’estimation de votre appartement ou de votre maison est la première étape dans le processus de vente. En fait, elle est l’élément fondamental pour que la transaction immobilière aboutisse dans les plus brefs délais et dans les meilleures conditions possibles. Pourtant, il n’est pas toujours facile lorsqu’on vend ou on achète un appartement. Pour tout dire, de nombreux enjeux entrent dans cette opération. Chaque appartement est unique et son prix sur le marché dépend de plusieurs facteurs.

Dans cet article, on va vous présenter les différentes options pour estimer un appartement, ainsi que les critères à prendre en compte dans une estimation immobilière.

estimation-immobilire

Estimation immobilière via un outil en ligne

Une option plus rapide, très pratique et efficace, l’estimation-prix-immobilier.ch pour faire estimer mon appartement est l’un des simulateurs en ligne, vous permettant de vous faire une première idée sur la valeur pécuniaire de votre bien. Pour faire estimer votre bien, il vous suffit de remplir toutes les informations nécessaires telles que l’emplacement du bien, sa superficie, le nombre de pièces, etc.

En fait, l’estimation immobilière en ligne peut être gratuite ou payante, selon le cas et selon le simulateur choisi.

Estimation immobilière via un professionnel

Faire estimer son appartement en consultant un expert de l’immobilier paraît être une méthode sûre et précise. L’estimation de votre bien par un professionnel vous permettra de bénéficier d’arguments substantiels pour justifier le prix demandé par les acquéreurs.

En effet, par sa connaissance du marché immobilier, cet expert va évaluer votre appartement à sa juste valeur, en prenant en compte les critères nécessaires. Pour cela, vous pouvez faire appel à une agence immobilière ou à un notaire.

Estimation immobilière par soi-même

Si vous ne souhaitez pas utiliser d’outils d’estimation en ligne, ni faire appel à un professionnel, sachez qu’il est également possible de le faire par vous-même. Pour cela, vous devez comparer la valeur de votre appartement avec les autres appartements en vente dans votre zone géographique. Toutefois, veillez à comparer votre appartement avec les biens qui présentent les mêmes caractéristiques que le vôtre.

Une autre méthode possible, vous pouvez estimer la valeur de votre appartement en fonction de son taux de rendement loué, s’il s’agit d’un investissement locatif. Pour se faire, faites un simple calcul en divisant le montant des loyers annuels par le taux de rendement.

Quels sont les critères à prendre en compte pour estimer un appartement ?

Savez-vous que le prix d’un appartement peut varier du tout au tout, d’un appartement à l’autre, et ce, en fonction de divers critères. Quelle que soit l’option que vous choisissez pour réaliser l’estimation de votre appartement, il est important de savoir quelles données doivent être prises en compte pour déterminer son prix :

  • Les principales caractéristiques de votre appartement

Les premiers critères prises en compte seront les critères généraux de votre appartement, à savoir :

o   Son état général : ancienneté, les travaux à faire, le type de chauffage

o   Sa superficie en m2

o   Le nombre de pièces

o   L’exposition

o   L’étage auquel il se trouve

o   L’état général des parties communes

o   L’emplacement géographique

Des critères exceptionnels peuvent s’ajouter à cela, tels que :

o   La présence d’un balcon

o   Une belle vue

o   Un garage

Ces caractéristiques peuvent avoir une réelle incidence sur l’estimation de votre appartement.

  • Le prix des appartements similaire en vente

Pour estimer votre appartement, vous devez vous renseigner sur les appartements similaires vendus sur la même période dans votre quartier ou dans votre ville, ou bien identifier les appartements qui se rapprochent le plus du vôtre. Pour se faire, il vous suffit de vous pencher sur les sites d’annonces immobilières, ou utiliser un outil d’estimation mis à votre disposition, comme les différentes bases de données des notaires ou l’administration fiscale.